Comme 65% des insoumis, nous ne voterons pas Macron !

Comme 65% des insoumis, nous ne voterons pas Macron !

A quelques jours du premier tour, la pression de la caste médiatico-politique s’accentue sur les insoumis récalcitrants au « front républicain ». Les politiciens véreux comme François Hollande, les entreprises médiatiques comme BFM TV, les « intellectuels » de pacotille comme Bernard Henri Lévy – qui ont tout fait pour empêcher Jean-Luc Mélenchon d’arriver au second tour – s’acharnent aujourd’hui sur les insoumis pour exiger de nous un vote pour leur créature Macron. Mais toutes leurs menaces ont échoué !

Nous félicitons les 65% des militants de la France Insoumise qui se sont clairement exprimés contre un vote Macron, malgré toutes les pressions exercées à leur encontre. Nous sommes évidemment favorables à l’unité de tous les insoumis et respectons la minorité (35%) qui votera Macron, et nous serons tous unis pour les législatives.

Nous estimons également nécessaire de faire entendre les arguments de la majorité. Rappelons tout d’abord que comme la France Insoumise l’a annoncé la semaine dernière, aucun porte-parole officiel de la campagne ne devait faire connaître son vote, a fortiori si celui-ci correspondait à un choix minoritaire au sein des insoumis. A ce titre le représentant du Parti de Gauche Eric Coquerel a commis une faute en exprimant son choix personnel d’un vote Macron au second tour, s’alignant ainsi sur les positions de Pierre Laurent (PCF) et Clémentine Autain (Ensemble). Le PG, comme les autres partis du Front de Gauche, a évidemment tout à fait le droit d’avoir ses propres positions minoritaires, mais dans ce cas ses représentants devraient renoncer clairement à tout rôle officiel de porte-parole de la France Insoumise.

Notre collectif Citoyens pour un Peuple Souverain ne constitue quant à lui aucunement une représentation officielle de la France Insoumise, nous ne sommes pas des porte-paroles, et c’est pourquoi nous avons toute latitude pour défendre notre position qui se trouve être majoritaire au sein des insoumis. Notre choix s’appuie sur un principe de base de l’auto-détermination : lorsqu’on vote pour quelque chose, alors on approuve cette chose. Or, nous ne pouvons pas voter pour le dumping social et environnemental entrainant une nouvelle hausse du chômage, symbolisée par la fermeture de l’usine Whirlpool. Nous ne pouvons pas voter pour une nouvelle casse du code du travail qui fera « cracher le sang » à des milliers de salariés, entrainant de nouveaux suicides. Nous ne pouvons pas voter pour la soumission aux Etats-Unis, à l’Israël et à l’Arabie Saoudite poursuivant leurs guerres et leurs massacres dans le monde entier. Voter pour ces projets, fût-ce au nom d’un autre projet tout aussi rejetable, ce serait y apporter notre caution personnelle, ce se serait y sacrifier notre dignité, ce dont nous sommes absolument incapables.

Nous entendons bien sûr le choix des 35% d’insoumis qui voteront Macron et rejettent tout autant que nous son projet, mais veulent « faire barrage au fascisme ». Or, précisément, nous ne considérons pas qu’il y ait de différence de nature entre « l’extrême marché » de Macron et « l’extrême droite » de Le Pen, mais seulement une différence d’intensité. L’un se nourrit de l’autre, les deux nous font « cracher le sang » et peu importe si l’une nous fera plus cracher le sang que l’autre : nous ne nous soumettrons jamais aux diktats du système, nous resterons insoumis jusqu’au bout en nous abstenant ou en mettant un bulletin blanc, Mélenchon ou 6è République dans l’urne.

Collectif Citoyen Souverains
citoyenssouverains@gmail.com
7 Comments
  • Ringenbach
    Posted at 12:20h, 05 mai Répondre

    Tout à fait d’accord avec ce texte !

  • roger kravtzoff
    Posted at 13:17h, 05 mai Répondre

    oui moi aussi comme la majorité des insoumis je ne voterez pas Macron, j’aurais aimé un vote unanime de cette majorité pour l’abstention ou un vote Mélenchon -donc nul) se sera mon seul regret
    mais le combat est maintenant pour rester unis pour les légitimes et un vote insoumis important concrétisant les millions de vote Mélenchon

  • Topenot
    Posted at 13:42h, 05 mai Répondre

    Je voterais Blanc

  • Pedro
    Posted at 19:41h, 05 mai Répondre

    Je n’irais pas voter, celles et ceux qui voterons Macron pourront dire, putain encore 5 ans. Merci Macron merci patron !

  • ramon orero
    Posted at 15:20h, 06 mai Répondre

    Bonjour,
    je ne partage aucune des propositions d’un programme dont on connait les forces qui le soutiennent.

    Je ne succomberai pas à ces coups de forces organisés et dépêchés pour forcer les consciences à se culpabiliser de ne pas suivre les consignes alarmistes amenant à adouber le protégé de notre si bien qualifié en son temps et jamais contre-dit par les faits, capitaine de pédalo.

    Non, la France n’est pas l’Amérique de Trump ni la fille de nos voisins d’outre-manche, et, quoiqu’ on en dise, nous n’en avons ni la même histoire ni les mêmes habitudes qui pourraient nous conduire aux mêmes travers politiques ou sondagiers . Ils n’ont pas le même commode « diable de confor »t que l’on vient agiter aux bons moments pour affoler le bon peuple et assurer leur rente aux auteurs de cet affolement programmé.

    Mis à part les indéfectibles partisans et autres aveugles de l’esprit ou décérebrés aux crânes rasés, qui peut penser un seul instant, après le lumineux étalage de la réalité politique , caractérielle, morale et intellectuelle de l’escroqueuse hégérie d’extrême droite , que celle -ci a une quelconque chance de vaincre dans cette minable élection ?

    Tout est fait pour propulser au plus haut niveau le protégé des puissances médiatique et argentées afin de lui fournir artificiellement les moyens d’une légitimité qu’il ne peut obtenir que par cet honteux, mais semble-t-il efficace, moyen.

    Honteuse est la première page de L’OBS affichant de manière obscène ce: <>.

    Soyons clairvoyants, ne nous laissons pas manipuler, et préparons nous à de futures luttes !

    Ramon

  • ramon orero
    Posted at 15:26h, 06 mai Répondre

    Reprise de l’avant dernière phrase tronquée par mégarde:

    Honteuse est la première page de L’OBS affichant de manière obscène ce: NI NI Dimanche égale Le Pen Lundi !
    Ça, c’est un vrai scandale, mais peut-on s’en étonner de le trouver dans ce calamiteux journal ?

    Ramon

  • minh
    Posted at 09:29h, 07 mai Répondre

    Tout à fait ok

Post A Comment